MENTAWAI

Reportage

Depuis Padang à l'ouest de Sumatra, seul un vieux ferry décrépi dessert Siberut, l'île principale de l'archipel Mentawai. En remontant les cours d'eau vers l’intérieur des terres, on trouve des villages modèles construits dans les années 50, sous le régime Suharto. L’objectif : assimiler les peuples autochtones à la société indonésienne. Depuis trois mille ans, les Mentawai vivaient en clans disséminés dans la jungle. À Madobag, église et mosquée ont été construites. La malaria prolifère et depuis peu, la télévision transforme les mentalités. Seuls certains clans, isolés à plus de trois heures de marche dans la jungle, y ont échappé. Ils vivent au sein de l'uma, la maison communautaire. Ils sont les derniers garants d'une culture néolithique et animiste. Aman Robkunen est un sikerei d'une trentaine d'années, le chaman d'un clan du village d'Atabai. Son père, Teurepa, lui a enseigné la chasse, l’usage des plantes et les chants chamaniques. Malgré l’avancée de la culture occidentale dans la jungle de Siberut, les traditions perdurent encore. Mais pour combien de temps ?

2006